Accueil Séries TV Into The BadLands

Into The BadLands

0
0
128

Into The Badlands

Contexte:

Que se passerait il si l’humanité, après des siècles voire des millénaires d’évolution, finissait par s’autodétruire avec les armes que sa science lui a permis de construire mais dont la puissance a finalement fini par la dépasser et causer sa perte ? Comment est ce que les survivants d’une telle catastrophe survivraient ils ? Comment s’organiseraient-ils ?

Into The Badlands, série hypertestosteronée carburant à l’adrénaline et la violence pure est une tentative de répondre à une telle question mais elle est plus tournée arts martiaux et actions. Elle prend le pari que l’humanité est fondamentalement violente et que si le vernis de progrès d’ordre que nous connaissons devait disparaître, alors notre nature profonde violente resurgirait et qu’on ne pourrait retourner qu’à notre profonde qui est la loi de la jungle, la survie du plus fort, plus violent, plus puissant et plus retors. Et que du coup, l’organisation que mettrions en place à ce moment là répondrait à cette exigence là. Les combats hyper bien chorégraphiés sont partout et on en prend plein la vue. Quand on aime ce genre là alors on est super bien servi, un vrai régal !

 

L’histoire:

On est donc environ deux siècles après que l’humanité se soit auto détruit et pour survivre, les survivants ont développé quelque chose qui ressemble beaucoup au système de la féodalité avec des maisons ou familles avec a leurs têtes des barons ou baronnes et ou chaque baron a à sa disposition une armée privée de tueurs(Les Clippers) sur laquelle il a le droit de vie et de mort mais qu’il protège contre le danger extérieur et en contre partie ils se battent pour lui, pour défendre les intérêts de leur baron ou père.

Il y a ainsi 6 grandes maisons qui se partagent les badlands. Leur naissance remonte à plus de 200 ans. Chacune bénéficie d’un territoire et les pères fondateurs ont bien pris soin d’établir des traités pour garantir la bonne entente entre ces différentes familles et pour protéger leurs business.

La baronnie est héréditaire sans considération de sexe de l’héritier d’où la présence aussi bien de barons que de baronnes mais elle peut aussi échoir à un lieutenant si aucun des enfants du baron n’est à la hauteur ou à la veuve du défunt baron. Etant un monde de violence pure, chacun prend ce qui l’intéresse et surtout le pouvoir se prend par la force. Dans ce monde, la faiblesse n’est pas tolérée. Les faibles sont éliminés sans ménagements et les corps des soldats assassins dit « Clippers » font la loi dans le badlands.

Sunny

Nous suivons les aventures de Sunny, bras droit de son baron, Quinn, baron d’une des plus grandes et puissantes maisons, et le plus redoutable Clipper des Badlands. A lui seul il est capable d’éliminer des centaines d’individus rien qu’avec ses points. Lors d’une de ces patrouilles, il tombe sur un groupe d’individu transportant une malle, il élimine facilement la dizaine d’individus, ouvre la malle et un jeune garçon du nom de MK en sort. Ce garçon possède un sombre pouvoir qui le fait rechercher par une Baronne, la Veuve et qui fera tout pour mettre la main dessus. Sunny ramène le garçon dans sa famille, le prend sous son aile après avoir été témoigne de son terrifiant pouvoir. Le garçon porte un mystérieux médaillon représentant un lieu légendaire qu’il aspire absolument à retrouver, Sunny va essayer de l’y aider en lui associant sa copine enceinte qu’il doit absolument faire échapper car si la nouvelle venait à se savoir, il serait assassiner par son baron car il n’a pas droit de se marier ni d’avoir des enfants.

En parallèle de ces événements, la Veuve elle mène une véritable vendetta contre le système des Badlands qu’elle cherche a transformé, révolutionné de fond en comble car elle le trouve trop injuste.

Tout ça, c’est sans compter sur une menace extérieur qui plane sur les badlands dont l’objectif est tout simplement l’anéantissement des Badlands et des différentes factions ou puissances en présence pour leur substituer une nouvelle force, nouvelle force dont on ignore tout mais qui a beaucoup à voir avec les pouvoirs obscures de MK et du lieu légendaire ou il désire retrouver la localisation et s’y rendre.

Mon avis :

Ca vaut le coup d’œil, ne serait ce que pour les scènes de combat magnifiquement bien exécutés ou tout le cinéma HonKongais est en vedette portée par un Daniel Wu superbe.

Bien sur, comme dans toute série de ce genre, il faut s’attendre à des incohérences, des imbécillités et des faiblesses scénaristiques abscons mais dans l’ensemble ca reste un bon spectacle et ça se laisse bien regarder.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par faaya
  • Le Meilleur Des Mondes!!

    The Handmaid’s Tale: La Servante Écarlate!   « Meilleur ne veut pas dire meilleur pou…
Charger d'autres écrits dans Séries TV

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le Meilleur Des Mondes!!

The Handmaid’s Tale: La Servante Écarlate!   « Meilleur ne veut pas dire meilleur pou…